TECHNIQUE  
Aquarama 81 – septembre 2018

Les sondes WTW jouent un rôle important dans l’élimination des micropolluants

L’épuration de l’eau est un processus indispensable mais généralement coûteux. Toute solution pour faire baisser la facture est toujours la bienvenue. Dans ce cadre, l’étude de Michael Chys, associé à l’Université de Gand, offre une grande plus-value. Dans sa thèse de doctorat, il s’est penché sur la plus-value que les résultats de sondes utilisées pour des mesures UV-VIS peuvent apporter pour optimiser l’étape tertiaire toujours complexe d’une installation d’épuration des eaux. Lors d’un essai pilote sur la décomposition de micropolluants, il a utilisé une sonde WTW Nicavis de Xylem pour surveiller l’installation d’ozone.

Le texte intégral de cet article n’est accessible qu’aux utilisateurs enregistrés. Enregistrez-vous GRATUITEMENT.

A l'aide de votre login et de votre mot de passe, vous bénéficiez directement de l'accès total aux autres sites internet de FCO Media: Cool & Comfort, De Onderneming, Dimension, FM Magazine, Riorama, Maintenance Magazine, Techcare et Top Security.

Si vous achetez des crédits, vous pouvez les utilisez sur tous ces sites internet.


Nouvel utilisateur

Après enregistrement GRATUIT :

  • Vous lisez des articles complets.
  • Vous recevez Aquarama par la poste et vous pouvez lire le magazine en ligne ou le télécharger.
  • Vous profitez d’un enregistrement plus rapide pour l'Aquarama Trade Fair.